Ou comment fabrique-t-on une bière.

schema_fabrication_biere
Les mathématiques de la bière sont assez faciles : orge + houblon + eau = bière.

Réunissez ces 3 ingrédients en suivant certaines étapes clés et vous obtiendrez une boisson subtile et délicate.

Les étapes de fabrication de la bière 

  1. le maltage.

Il s’agit de faire tremper les grains d’orge pour les faire germer. On stoppe la germination en les asséchant. C’est ce qu’on appelle le touraillage ou la torréfaction (comme le café). Plus le séchage est long, plus le malt est touraille, c’est à dire foncé. C’est ce malt là qui donnera sa couleur à la bière. A noter que les bières blanches ne sont pas issues de malt d’orge mais de froment.

  1. le brassage

Le malt moulu est mélangé à l’eau puis chauffé à plusieurs paliers pour produire un jus sucré : le moût. Après extraction du moût, on le porte à ébullition. C’est à ce moment que l’on ajoute le houblon, qui va donner à la bière son amertume.

  1. la fermentation.

Une fois refroidi, on ajoute à ce mélange des levures qui vont permettre à l’ensemble de fermenter et de transformer le sucre en alcool et en gaz carbonique. La bière repose, avant une seconde fermentation où la bière acquiert ses arômes. Vous l’aurez compris, les bières de triple fermentation, bénéficient d’une troisième tournée. La bière est ensuite filtrée pour éliminer les levures puis conditionnée avant d’atterrir sur votre table, prête à être dégustée.