[fusion_text]Ici on parle de bière. Et de toutes les bières. Aussi j’ai eu envie de faire un article sur la bière sans alcool. Vous savez cette bière qui est souvent considérée comme n’étant pas une vraie bière. Et pourtant…

alavotrePourtant, la bière sans alcool est issue du même procédé de fabrication qu’une bière classique à la seule différence que la fermentation est plus rapide. Lors de l’assemblage des malts, la maîtrise des températures permet de limiter l’extraction des sucres naturels. Ensuite, une fermentation lente et à basse température est privilégiée afin d’aider tous les arômes de la bière à se développer. Cette fermentation est stoppée rapidement par un abaissement brutal de la température. En effet, pour avoir l’appellation bière sans alcool, il doit y avoir moins d’1,2% d’alcool. La question à laquelle je n’ai pas de réponse est : pourquoi un panaché titrant à moins d’un degrés d’alcool doit il avoir des mention sanitaire (oui si tu as un gros ventre et une que de cheval tu ne peux pas en boire) tandis qu’une bière sans alcool à moins d’un degré peut en être dispenser. Si quelqu’un à une réponse, je suis preneuse.
Pour en revenir à la bière sans alcool, sachez qu’elle a fait partie de ma vie pendant quasi une année et qu’elle m’a sauvée. Rien de pire que de devoir alterner entre soda ou autre jus de fruit à l’heure de l’apéro alors qu’on meurt d’envie d’une bonne bière. je suis incollable sur les bars qui en dispensent (même à la pression, vous seriez étonnés). En soirée, quel plaisir de pouvoir discuter avec une canette à la main. Des bonheurs simples pour rendre cette période encore plus agréable.

Niveau gout ?
On décelé évidemment une différence entre la bière avec et celle sans alcool (notamment en terme de mousse), mais après une ou deux bières, on s’habitue à ce goût plus léger tout de même malté et surtout sans alcool. Ca peut paraître bizarre et agréable de pouvoir s’enfiler un pack, sans avoir un seul effet « tipsy » l’abus d’alcool est dangereux pour la santé) . Longtemps cantonnée aux les femmes enceintes, capitaines de soirée ou autres personnes devant éviter l’alcool, la bière sans alcool peut désormais rivaliser avec sa grande sœur alcoolisée. C’ est une boisson agréable et rafraîchissante, parfaite alternative à̀ un soda par exemple (seulement 25 calories pour 100 ml). Dans l’air du temps, elle se consomme à tout moment de la journée et peut être un réel choix de consommation.
Et vous ? Allez vous vous laisser tenter par le degré 0 ?

 

 

 

[/fusion_text]